17 June 2012  |  Publication

Coordonner développement des transports et développement territorial ménage le sol et les finances fédérales

 

Ittigen, 04.06.2012 - La Suisse vise un développement durable de son urbanisation et de ses transports. Le sol étant une ressource limitée, tout comme le sont les moyens financiers disponibles pour la construction et l'entretien de routes et de voies ferrées, la politique de coordination entre le développement des transports et le développement territorial revêt une importance croissante. Une récente étude de l'Office fédéral du développement territorial (ARE) confirme que la politique de la Confédération portant à la fois sur le développement territorial et sur le développement des transports peut fournir une contribution majeure pour les rendre plus conformes aux principes du développement durable.

La Suisse vise un développement durable de son urbanisation et de ses transports. La coordination entre développement des transports et développement territorial gagne aussi sans cesse en importance du fait que les moyens financiers à affecter à la construction et l'entretien de routes et de voies ferrées sont limités et que le sol est une ressource non extensible. La raréfaction du sol disponible est un phénomène dont tant la population que les acteurs de la politique fédérale ont pris pleinement conscience ces dernières années. Une étude de l'Office fédéral du développement territorial (ARE) récapitule les principaux résultats des enquêtes passées ou en cours, qu'elle analyse sous l'angle de la coordination entre urbanisation et transports. Elle fournit ainsi une contribution importante au débat sur l'orientation future du développement de l'urbanisation et des transports en Suisse. L'étude confirme largement le bien-fondé de la politique du développement territorial et des transports menée jusqu'à présent par la Confédération. L'importance marquée du trafic d'agglomération et du développement de l'urbanisation à l'intérieur du milieu bâti apparaît clairement. La délimitation du territoire urbanisé, l'orientation du développement de l'urbanisation selon la desserte en transports publics et les espaces urbains, tout comme la coordination entre l'offre et les infrastructures de transport et le développement de l'urbanisation restent des exigences essentielles d'une politique cohérente en matière de développement territorial et de développement des transports.